Home > Newsletter > 2017 > Call for Papers: Faire face aux risques en agriculture

Call for Papers: Faire face aux risques en agriculture

RHN 115/2017 | Call

Organisers: UniLaSalle, Chaire Management des risques en agriculture and Groupama Paris Val de Loire
22-23 February 2018, Collège des Bernardins, Paris, France
Deadline for abstract submissions: 1 October 2017

 

Call for Papers:
Faire face aux risques en agriculture. Quels enjeux, quelles perspectives ? /
Coping with risks in agriculture. What challenges and prospects?

***Please find the English version below***

Faire face aux risques en agriculture. Quels enjeux, quelles perspectives ?

Enjeux et contexte
L’agriculture est un secteur particulièrement complexe du fait des multiples incertitudes et risques auxquels les exploitants sont confrontés à différentes échelles (exploitation, bassins, filières). Les agriculteurs doivent faire face à des risques dont la fréquence et l’ampleur des pertes augmentent :

  • La volatilité des prix devient un enjeu majeur pour les agriculteurs avec la libéralisation des marchés agricoles et la réforme de la PAC ;
  • Les exigences de qualité et de prix du secteur agro-alimentaire et de la grande distribution, doublé d’un environnement législatif de plus en plus exigeant peuvent réduire la marge de manœuvre et le pouvoir de négociation des agriculteurs ;
  • Le réchauffement climatique est un enjeu de taille pour l’agriculture dans les pays développés et en développement. Ce phénomène entraîne une augmentation de la fréquence d’évènements extrêmes (inondation, sécheresse, …) qui conduisent certains pays à proposer des assurances multirisques aux agriculteurs (comme en France), ou à développer d’autres instruments (microfinance…).
  • L’agriculture adopte des nouvelles technologies (robots, OGM, nanotechnologies, big data…) qui peuvent représenter de nouveaux risques ainsi que des opportunités pour les agriculteurs.

 

Objectifs
L’objectif de ce colloque est de solliciter les chercheurs internationaux en sciences sociales (sciences économiques, sciences de gestion, sociologie, droit, anthropologie, histoire, géographie, sciences politiques, philosophie, agronomie des territoires, …) et les partenaires du monde agricole (agriculteurs, Chambres d’agriculture, assureurs, coopératives, pouvoirs publics, banques, firmes agro-industrielles, experts agricoles…) afin de répondre à plusieurs questions qui se posent en agriculture. Quelle est l’offre et la demande en instruments de gestion du risque ? Comment les agriculteurs perçoivent-ils les risques aujourd’hui ? Quelles différentes stratégies de gestion des risques adoptent-ils (stratégies propres à l’exploitation comme le lissage de la consommation ou du revenu, ou stratégies de marché faisant appel notamment aux assurances ou aux produits dérivés) ? Comment les agriculteurs gèrent les risques ex ante (diversification, contrats de production ou de commercialisation, assurances...) et ex post (stratégies d’adaptation après la survenance d’un évènement) ? Comment rendre l’exploitation plus robuste, plus résiliente pour faire face à des évènements extrêmes ? Quel doit être le rôle d’une politique agricole en matière de gestion du risque ? Que penser des politiques agricoles en place dans les divers pays du globe ?

Ce colloque permettra de faire le point sur l’état des connaissances en management des risques en agriculture, en bénéficiant du retour d’expérience des acteurs et partenaires du monde agricole et des résultats des chercheurs internationaux en sciences sociales travaillant sur cette thématique de recherche. L’objectif de ce colloque est notamment de contribuer à une réflexion sur les enjeux auxquels les agriculteurs sont confrontés aujourd’hui en termes de risques, et comment ils y font face. Ce colloque a pour vocation de servir aux agriculteurs et décideurs pour une agriculture plus résiliente et viable.

La conférence sera en langue française et anglaise (avec une traduction simultanée lors des séances plénières).

Thématiques scientifiques
Toutes les propositions de communications sont les bienvenues en matière de risques en agriculture. Les contributeurs sont encouragés de se positionner sur les enjeux sensibles qui se posent à l’heure actuelle sur les risques en agriculture dans les pays du Nord ou du Sud. Les propositions pourront porter sur les thématiques suivantes (mais ne se limitent pas à cette liste) :

  • Instruments et acteurs de la gestion des risques (coopératives, assurances, contrats, marchés à terme…)
  • Risques et diversification (filière bois, méthanisation, biocarburants, agrotourisme, approvisionnement local, circuits courts…)
  • Risques agricoles, politiques publiques et évolution réglementaire (PAC, TAFTA, CETA…)
  • Risque et incertitude liée à la complexité du monde agricole
  • Perception, attitude et aversion des agriculteurs au risque
  • Modes d’organisation des filières agro-alimentaires et gestion des risques prix et qualité pour les agriculteurs
  • Crise(s) de l’agriculture et apprentissage
  • Nouvelles technologies, opportunités et risques
  • Qualité et sécurité sanitaire et environnementale dans les filières agro-alimentaires
  • Libéralisation des marchés agricoles et volatilité des prix
  • Stratégies d’atténuation et d’adaptation au changement climatique dans les PVD et pays développés
  • Agriculture, risques et gestion des ressources naturelles (eau, sols, …)
  • Risques au travail dans le monde agricole
  • Adaptation aux risques et résilience en agriculture
  • Risques et agriculture urbaine
  • Complémentarités des systèmes de production agricoles et gestion des risques

 

Calendrier

  • Propositions d’ateliers, 1-2 pages, incluant la thématique, le nom du coordinateur, le résumé de l’atelier (300 mots maximum) et la liste des intervenants et leurs contributions respectives : 1er octobre 2017
    Réponse : le 21 octobre
  • Propositions de communication 2-3 pages, comprenant 1000 mots environ + 10 références bibliographiques (en français ou en anglais) : 1er octobre 2017
    Réponse:  le 21 octobre
  • Communications (20 pages maximum) et ateliers dans leur format définitif : 15 janvier 2018
  • Colloque : 22-23 février 2018

 

Organisation
Format des contributions :
le format des contributions est libre, mais doit être basé sur une approche théorique ou épistémologique, conceptuelle (avec ou sans formalisation) ou empirique (études de cas, terrains, approches économétriques). Les communications basées sur des études de cas, sur un état des savoirs empiriques ou sur une revue de la littérature sont également les bienvenues. Les contributions peuvent être rédigées par des chercheurs (contributions « scientifiques ») ou des professionnels (contributions « études »).

*Les contributions « études » portent sur analyse empirique (études de cas, enquêtes, retour d’expérience) en matière de risques en agriculture. Elles seront évaluées en fonction de la qualité des données recueillies, l’originalité et l’enjeu de la contribution, la cohérence, et la capacité de recul par rapport aux résultats obtenus.

*Les contributions « scientifiques » portent sur une approche théorique, conceptuelle et/ou empirique basée sur des références scientifiques en matière de risques en agriculture. Elles seront évaluées en fonction de l’originalité de la problématique, la rigueur de la méthodologie et de l’analyse, la qualité des résultats et l’apport théorique et empirique par rapport à la littérature scientifique existante.

En dehors des contributions individuelles, nous encourageons également :

Des ateliers : un(e) coordinateur/coordinatrice propose une thématique d’atelierdont le programme et l’animation seront sous sa responsabilité. La proposition d’atelier mentionnera la thématique, le nom du coordinateur, le résumé de l’atelier (500 mots maximum) et la liste des intervenants, leur laboratoire/université/école de rattachement/institution, et les titres de leurs contributions respectives. Chaque atelier dure 2 heures maximum, et peut être composé soit de contributions « études », soit de contributions « scientifiques ».

Publication des contributions : les meilleures communications seront sélectionnées pour une publication (revues à comité de lecture) que les organisateurs préciseront avant la date de tenue du colloque.

Participants : la conférence est ouverte à tous les chercheurs, enseignant-chercheurs, doctorants, professionnels et étudiants intéressés par la thématique du colloque sur inscription.

Inscription
L’inscription au colloque sera enregistrée après paiement. Les frais couvrent les pauses café et les repas du midi. La participation au gala du 22 février au soir représentera 50 euros de plus.

Inscription « early bird » jusqu’au 10 décembre 2017 : 120 euros (étudiants) et 240 euros (chercheurs et professionnels)

Frais d’inscription étudiants (après le 10 décembre 2017) : 150 euros

Frais d’inscription chercheurs et professionnels (après le 10 décembre 2017) : 300 euros

***

Coping with risks in agriculture. What challenges and prospects?

Challenges and context
Agriculture is a particularly complex sector due to multiple risks and uncertainties farmers face at different levels (farm level, international level…). Farmers are confronted to risks whose likelihood and frequency increase:

  • Price volatility is a major issue for farmers with the liberalization of agricultural markets and the CAP reform;
  • Quality and price requirements of the agri-food, mass retailing sectors, and an increasingly restrictive legislation reduce farmers’ room to maneuver and their bargaining power;
  • Global warming represents a substantial challenge in developed and developing countries. This phenomenon causes an increase in the frequency of extreme events (floods, drought…) which lead some countries to offer crop insurance (e.g. France) or other instruments (microfinance…);
  • Agriculture adopts new technologies (robots, GMOs, nanotechnologies, big data…) that can represent new risks and opportunities for farmers.

 

Objectives
The objective of this international symposium is to bring together international researchers in social sciences (economics, management, law, sociology, anthropology, history, geography, political science, philosophy, agronomy…) and agricultural professionals (farmers, agricultural chambers, cooperatives, ministries and other public authorities, insurance companies, agricultural experts, banks, agribusiness firms…) to answer several questions that arise in agriculture. What is the offer and demand of risk management instruments? How do farmers perceive risks today? What different strategies do they develop to handle risks (on-farm instruments or market instruments such as insurance or futures markets)? How do farmers manage risks ex ante (diversification, marketing and production contracts, insurance…) and ex post (adaptation strategies following the occurrence of an event)? How can farms become more robust and resilient to overcome extreme events? What should the role of agricultural policy as regards agricultural risk management be? What do we make of the past agricultural policies in various countries of the globe?

This symposium will allow an update on the state-of-the-art in risk management in agriculture, with the feedback and experience of agricultural professionals and research results from international academics of the social sciences. The goal of this conference is to contribute to a joint reflection on the challenges farmers are facing today in terms of risks and how they cope. This symposium aims at providing guidance to farmers and policy-makers for a more viable and resilient agriculture.

The conference will be in English and French languages (simultaneous interpretation service will be available for the plenary sessions).

Scientific topics
All conference proposals on risks in agriculture are welcome. Contributors are encouraged to develop proposals on sensitive issues and emerging challenges on risks in agriculture in developed or developing countries. Proposals may focus on the following themes (but are not limited to this list):

  • Risk management instruments and actors (agricultural cooperatives, insurance companies, contracts, futures…)
  • Risk and diversification strategies (wood sector, agricultural methanization, biofuels, agrotourism, short supply chains…)
  • Risk, public policy and regulatory development (CAP, CETA, TAFTA…)
  • Risk and uncertainty linked to the complexity of the farming sector
  • Farmers’ risk perceptions, attitudes and aversion
  • Organization of agro-food sectors and price and quality risks for farmers
  • Agricultural crisis/es and learning process
  • New technologies, opportunities and risks
  • Quality and food safety in food chains
  • Liberalization of agricultural markets and price volatility
  • Mitigation and adaptation strategies to climate change in developing and developed countries
  • Agriculture, risks and natural resource management (water, soils…)
  • Occupational risks in agriculture
  • Adaptation to risk and resilience in agriculture
  • Risks and urban agriculture
  • Complementarity between agricultural systems and risk management

 

Calendar

  • Proposals for workshops

1-2 pages, including theme, the name of the Coordinator, the summary of the workshop (300 words maximum) and the list of contributors and their respective contributions: 1st October 2017
The Scientific Committee’s response: 21st October 2017

  • Proposals for communications

2-3 pages, including about 1000 words + 10 bibliographic references (in French or in English): 1st October 2017
The Scientific Committee’s response: 21st October 2017

  • Communications

20 pages maximum, and workshops in their final format: January 15, 2018

  • Symposium: February 22-23, 2018

 

Organization
Format of contributions:
no specific format is required. Papers must be based on a theoretical or epistemological, conceptual (with or without mathematical modeling) or empirical approach (case studies, field studies, econometrics, computational methods). Papers based on case studies, on a state of empirical knowledge or a literature review are also welcome. Contributions may be written by researchers (Scientific contributions) or professionals (Studies).

* Studies focus on an empirical analysis (case studies, empirical surveys, sharing of experience) on risks in agriculture. They will be evaluated on the quality of the collected data/material, the originality, implications, coherence, and ability to have a critical eye on the results.

* Scientific contributions focus on a theoretical, conceptual and/or empirical approach based on scientific references regarding risks in agriculture. They shall be appraised according to the originality of the method and analysis, quality of results, theoretical and/or empirical input compared to existing literature.

Apart from individual papers, we also encourage:

Workshops: a coordinator proposes a workshop theme whose program and animation will be under his/her responsibility. The workshop proposal must mention the theme, name of coordinator, a summary of the workshop (500 words maximum) and a list of speakers, their laboratory/university/school/institution, and the title of their respective contributions. Each workshop lasts 2 hours maximum.

Publication: the best contributions will be selected for publication (peer-reviewed journals) that will be further specified.

Participants: the conference is open to all scholars, professionals, PhD students, and students interested in the theme of the symposium on registration.

Registration
The registration for the Conference will be recorded after payment. Fees cover coffee breaks and lunch. Gala fees (evening of the 22nd of February) represent 50 euros extra.

  • ‘Early bird’ registration until December 10, 2017: 120 euros (students) and 240 euros (researchers and professionals)
  • Students (after December 10, 2017) registration fee: 150 euros
  • Researchers and professionals (after December 10, 2017) registration fee: 300 euros

 

***

Comité d’organisation / Organising comittee

  • Sylvie Lupton (INTERACT, UniLaSalle),
  • Nalini Rakotonandraina (INTERACT, UniLaSalle),
  • Loïc Sauvée (INTERACT, UniLaSalle),
  • Hanitra Randrianasolo (Université Paris-Sud, UniLaSalle),
  • Michel Dubois (INTERACT, UniLaSalle),
  • Thierry Dechêne (Groupama Paris Val de Loire),
  • François Delaisse (Groupama Paris Val de Loire),
  • Estelle Escamilla (Groupama Paris Val de Loire)

 

Comité scientifique / Scientific comittee

  • Zohra Bouamra-Mechemache (Toulouse School of Economics, INRA),
  • Ben  Bradshaw (University of Guelph),
  • Jean Cordier (AgroCampus Ouest),
  • Toni Darbas (CSIRO),
  • Yann De Mey (Wageningen University & Research),
  • Michel Dubois (INTERACT, UniLaSalle),
  • Muriel Figuié (CIRAD, UMR MOISA, Montpellier),
  • Robert Finger (ETH Zürich),
  • Alberto Garrido (Universidad Politécnica de Madrid),
  • Françoise Gérard (CIRAD, UPR GREEN, Nogent-sur-Marne),
  • John Brian Hardaker (University of New England),
  • Raymond Jussaume (Michigan State University),
  • Richard Just (University of Maryland) ,
  • Sylvie Lupton (INTERACT, UniLaSalle),
  • Bill Malcolm (University of Melbourne),
  • Nadine Marshall (CSIRO),
  • Claude Ménard (Centre d’Economie de la Sorbonne, Université Paris 1),
  • Miranda Meuwissen (Wageningen University & Research),
  • Hanitra Randrianasolo (University of Paris-Sud, UniLaSalle),
  • Daniel Rodriguez (University of Queensland),
  • Carla Roncoli (Emory University),
  • Pascal Salembier (Tech-CICO, Université de Technologie de Troyes),
  • Loïc Sauvée (INTERACT, UniLaSalle),
  • Nicola Shadbolt (Massey University),
  • Ganesh Shivakoti (Arizona State University, AIT Bangkok),
  • Vincent Smith (Montana State University),
  • Inès Sneessens (ICEDD),
  • Joshua Woodard (Cornell University),
  • Bryan Wynne (Lancaster University),
  • Milad Zarin-Nejadan (University of Neuchâtel)

 

Contact
Sylvie Lupton, e-mail: conference [at] chaire-management-risques-agriculture [dot] org

Source : http://calenda.org/412621

Filed under: