Call for Papers: "Pendant six jours tu travailleras"

RHN 138/2014 | Call

Organiser: Laboratorio di Storia delle Alpi (LabiSAlp)

26-28 November 2015, Accademia di architettura, Università della Svizzera italiana, Mendrisio, Switzerland

Colloque international: 
"Pendant six jours tu travailleras"
Revenu et entreprise: idées et pratiques individuelle et collectives dans le monde préindustriel

Le titre fait allusion au fondement religieux de la valeur du travail dans les sociétés préindustrielles. La perspective religieuse est néanmoins ambiguë en elle-même. Si d’une part, la structure de la semaine de travail, s’articulant entre le travail et le repos (Ex 20: 9-10), renvoie à la création divine du monde, d’autre part, le travail est la dure nécessité produite par l’expulsion du jardin d’Eden.

D’après cette perspective, pour les êtres humains le travail est donc une contrainte et un devoir. Mais quel travail? "Si le monde médiéval a largement connu ce que le monde contemporain appelle salaire (...) a-t-il conçu le salariat?" C’est la question que Monique Bourin se pose à la fin de l’ouvrage Rémunérer le travail au Moyen Âge, à cet égard, elle énumère un plusieurs difficultés pour identifier cette catégorie dans le monde médiéval. Quels ont été les chemins, individuels ou collectifs, pouvant engendrer des revenus et/ou des pratiques d'entreprise, dans les sociétés préindustrielles?

Les soucis, qui affligent les gouvernants d’aujourd'hui, de stimuler le développement des économies nationales, peuvent être aussi repérées dans les théories ou les actions des classes dirigeantes des époques plus anciennes?

La politique nous a permis de penser différemment la notion de travail, en évitant l'utilisation de catégories religieuses, de définir la dignité, l'identité et le but du travail en lui-même. Grâce à un long processus historique, cette nouvelle façon de penser le travail a conduit à la naissance de l’époque moderne. Mais quels sont les liens de l'activité politique avec le monde du travail?

Les sociétés préindustrielles ont considéré l'activité politique comme une véritable «carrière» (voyez le rôle des podestà stranieri à la fin du Moyen âge en Italie). Mais dans quelle mesure cette conception s’est-elle transformée au cours du temps? Et comment la politique a-t-elle agi sur le monde du travail dans les sociétés préindustrielles?

Le colloque, qui focalise son regard sur l’époque médiévale et moderne, abordera trois questions principales. La première, de nature plus générale, est dédiée aux études de cas (individuels ou familiaux) qui, par leur nature, peuvent rendre compte de situations ou réalités générales ou bien peuvent s’illustrer en tant qu’exceptions ou situations « à la marge » à l’intérieur du cadre normatif. En même temps, il s’agira d’évaluer l'intervention des institutions dans la création d’opportunités d'emploi, de revenus et d’activités entrepreneuriales. La deuxième question porte sur la relation entre le revenu et la rente, dans le secteur immobilier au sens large. La troisième question, enfin, va explorer la politique en tant que travail et source d’activités rémunérées ou assurant une rémunération.

Le colloque focalise son attention sur la période entre le début du Moyen âge et la fin de l'époque moderne. Il va à explorer les questions liées à la création de revenus et les pratiques d’entreprise , en tentant compte aussi bien les aspects théoriques, et les aspects pratiques et opérationnels.

1ère session: Revenu et entreprise: idées et pratiques individuelle et collectives dans le monde préindustriel
Stratégies individuelles, familiales et institutionnelles

Dans quelle mesure les individus peuvent-t-ils se soustraire de leur héritage familial pour construire des carrières autonomes? Quelles possibilités s’offrent aux individus dans les divers niveaux de l’échelle sociale? Dans quels domaines? Quels indices de mobilité sociale peut-on trouver au cours du temps? Comment les familles diversifiaient leur «capital humain»? Comment l’utilisent-till? Sur quelle base et par quels moyens la ville, les gouvernants, les Etats régionaux ou nationaux définissaient leurs «politiques de l'emploi»?

2ème session: les propriétaires et les locataires dans les sociétés préindustrielles
La propriété et sa gestion: un source de revenu

Le secteur immobilier est l'une des formes d’investissement les plus efficaces et les plus sûres pour s’assurer un revenu (ou une rente ?), mais il ne va pas sans risques. Quels sont, dans les diverses époques, les formes d'investissement les plus lucratives dans le secteur immobilier (maisons d’habitations, boutiques, ateliers, ...)? Quels sont les risques les plus courants pour les propriétaires? Comment les locataires pouvaient utiliser à leur tour le bien en location pour générer des revenus? Le modèle traditionnel des transformations accompagnant le passage du Moyen âge à l’Ancien régime, décrit souvent de façon rigide un parcours linéaire du revenu à la rente. Mais cette trajectoire peut-elle subir des inversions ? Comment peut-on définir la rente par rapport au revenu? Qu'est-ce que c'est le revenu? Qu'est-ce que c'est la rente? Une rente qui implique un travail (par exemple, le control de l'activité du locataire) implique la nécessite d’en redéfinir le sens?

3ème session: vivre grâce à la politique dans le sociétés préindustrielles
De consuls aux députes: le service aux affaires publiques comme une source de revenu

Le monde de la politique a toujours nourri les ambitions des individus, mais a aussi donné lieu à des professions et des carrières. Quelles carrières assuraient-elles plus d’avantages? Comment définir la relation entre l'engagement politique et la capacité de générer des revenus (pour soi- même et / ou pour les autres)? Quelle était la relation entre les «professionnels» et les «non- professionnels » de la politique? Quels jugements étaient-ils exprimés à l’égard de la politique par les non- politiciens, et quelles questions étaient posée à la politique?

Call for papers in German (PDF)

Call for papers in Italian (PDF)

Contact:Roberto Leggero, roberto.leggero@usi.ch
Laboratorio di Storia delle Alpi - LabiSAlp,USI-Accademia di Architettura